Budget et stratégie électorale en Ontario

Sousa

Le ministre des Finances de l’Ontario, l’honorable Charle Sousa, présentera demain son deuxième budget.

Puisque le gouvernement ontarien est minoritaire et que les Progressistes Conservateurs ont déjà annoncé qu’ils s’y opposeraient, l’avenir du gouvernement est entre les mains du NPD. Si madame Horwath vote contre le budget libéral, la première ministre Wynne devra demander au lieutenant-gouverneur de dissoudre l’Assemblée. L’Ontario ira en élections.

L’ironie, c’est que ce bel exercice démocratique a des chances de produire un autre gouvernement libéral minoritaire. Un retour à la case départ, donc. Du moins, c’est ce que suggèrent les enquêtes d’opinion. Si l’on fait la moyenne pondérée des derniers sondages, on constate que les Libéraux et les Conservateurs sont au coude-à-coude avec 34% des intentions de votes. Le NPD est à 25% et le Parti Vert à 6%.

Risquons une projection de sièges rudimentaire. Soustrayons les intentions de vote actuelles des résultats provinciaux de chaque parti lors les élections de 2011. Nous obtenons ainsi une indication du mouvement d’opinion dans la province : +3% (VERT), +2.3% (NPD), -1.4% (CON), -3.6% (LIB). Appliquons ces tendances aux suffrages obtenus en 2011 par chaque parti dans chaque circonscription. Ce calcul donne:

  • 45 sièges pour les Libéraux (42% des sièges à Queen’s Park), soit une perte de 8 circonscriptions depuis 2011
  • 39 sièges pour les Conservateurs (36%), un gain de 2 circonscriptions
  • 23 sièges pour les Néo-démocrates (21%), un gain de 6 circonscriptions
  • Aucun sièges pour les Verts.

Les détails pour chaque circonscription sont disponibles ICI.

Un budget est à la fois un exercice pour servir l’intérêt général de tous les Ontariens et une stratégie pour séduire certains segments spécifiques de l’électorat. À la veille d’une campagne électorale probable, c’est cette dimension stratégique qui risque de l’emporter.

La projection de siège montre que le Centre, l’Ouest et le Sud-Ouest de la province sont des châteaux forts conservateurs. On peut donc s’attendre à ce que le budget ne priorise pas les enjeux ruraux. Les circonscriptions de Brampton, Markham, Mississauga semblent assurées. Les Libéraux voudront donc raffermir ces appuis en investissant dans les infrastructures routières qui touchent la vie quotidienne des banlieusards. Nos données prévoient des luttes serrées dans le Nord et dans la région d’Ottawa. Parions que le budget investira dans les infrastructures minières du Cercle de feu et qu’il cherchera à créer des emplois dans le secteur des technologies de l’information par le truchement du Fonds pour l’emploi et la prospérité.

Prudence, toutefois. Tout ces calculs stratégiques sont basés sur les intentions de votes d’aujourd’hui. Les citoyens réfléchissent davantage à la politique pendant les campagnes électorales, ils sont exposés à plus d’information et ils peuvent changer leurs opinions. Parlez-en à Madame Pauline Marois.


Merci à Dillon Waldron, un étudiant de Glendon qui m’a assisté dans la mise à jour des données électorales.

3 réflexions sur “Budget et stratégie électorale en Ontario

  1. À en juger par les dernières nouvelles sur le Réseau de l’information (RDI) de Radio-Canada, les néo-démocrates de Mme Horwath n’appuieront pas le budget des libéraux de Mme Wynne. Il se peut donc que les élections soient déclenchées bientôt. Savez-vous quand une élection générale aura lieu? L’été sera moins idéal, alors pensez-vous que les Ontariens iront aux urnes vers le début septembre? Je serai curieux de vous lire à ce sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s